Langue :
 
Est également produit génétiquement
Dangereux pour les personnes allergiques
Altère le goût
Substance particulièrment dangereuse
très répandu
Substance à la mode
 
 
Suivez-nous
facebook Twitter Contact
 
Ouvrages de l'équipe d'auteurs du Dr. Watson
Le Mensonge alimentaire
Hans-Ulrich Grimm
Le Mensonge alimentaire
Comment l'industrie alimentaire conditionne notre intelligence et notre comportement
› Commandez Le Mensonge alimentaire
Arômes dans notre assiette
Hans-Ulrich Grimm
Arômes dans notre assiette : La grande manipulation
› Commandez Le Mensonge alimentaire
Est également produit génétiquement

160a | Bêta-carotène


Les risques
Les caroténoïdes (E 160) ont la réputation d'être très bons pour la santé. C’est ainsi qu'on les ajoute à beaucoup d’aliments en grandes quantités. Mais en 2000, l'Union Européenne a baissé l’absorption du bêta-carotène (E 160a) recommandée par jour de 5 milligrammes par kilogramme de poids à 1-2 milligrammes. La raison de ce changement était des études selon lesquelles l'absorption quotidienne de 20 milligrammes de bêta-carotène isolé augmente le risque de cancer des poumons et d'infarctus du myocarde chez les grands fumeurs et les personnes souffrant de maladies du système cardio-vasculaire. La formation de cancer d'intestin peut en être favorisée. Une personne buvant régulièrement par exemple de grandes quantités de jus de fruits multivitaminés (1-2 litres) parvient plus vite aux 20 milligrammes par jour et ainsi à la dose dangereuse. Absorbé en grande dose, la peau des jeunes enfants peut devenir jaune. Toutefois, cet effet peut aussi apparaître lors d’absorption naturelle de carotène (par exemple chez les „bébés carotte“).

Suis-je concerné?
Les caroténoïdes sont surtout ajoutés au beurre et mélangés dans la nourriture de poules pondeuses. C'est de cette façon que le fromage obtient sa couleur souvent attrayante. Dans la mayonnaise, de même que dans les pâtes et la pâtisserie, on peut économiser des oeufs sans que cela ne se remarque visuellement. Dans beaucoup de boissons sucrées, le colorant E 160a donne l'impression d'être fruité, même si aucun ou très peu de fruits ont été utilisés. Mais les caroténoïdes peuvent aussi tout simplement seulement produire une couleur plus belle comme c’est le cas pour la margarine, les huiles, la pâte d'amande, la glace, les desserts, les crèmes, les poudings, la glace en poudre, les yaourts, la soupe en poudre ou aussi les sauces à base de tomates. Les caroténoïdes dans les boissons ACE accomplissent une double fonction. D'une part, ils servent de couleur, d'autre part de complément de vitamines avec des effets positifs pour la santé. Dans quelques boissons, on trouve jusqu'à 36 milligrammes de caroténoïdes par litre, souvent décrits comme provitamine A dans la liste des ingrédients.

Mais qu'est-ce-que c'est?
Les caroténoïdes sont des colorants jaunes et orange qui apparaissent dans de nombreuses plantes dans la nature, mais qui aujourd'hui sont souvent fabriqués à partir de moyens chimiques ou à partir de moyens de la technologie génétique. Dans une plante, ces colorants servent de protection par rapport aux combinaisons agressives d’oxygène et des soi-disant radicaux libres. Bien dosés, ils peuvent avoir le même effet pour les hommes. C'est pourquoi, ils sont souvent utilisés dans beaucoup de compléments de nourriture comme antioxydants, pouvant protéger par exemple de maladies cancérigènes, cardio-vasculaires et nerveuses. C’est surtout dans les fruits jaunes et orange, dans les carottes, mais aussi dans les légumes verts et les feuilles vertes que l’on trouve beaucoup de ces éléments. On les connaît aussi sous le nom de vitamine A que le corps peut produire à partir de ceux-ci. Pour cette raison, les caroténoïdes sont aussi utilisés dans les composants de préparations vitaminiques. A l'origine, les différents éléments qui se cachent derrière le E 160a sont tirés à partir d'extraits de plantes (par exemple les abricots, les légumes à feuilles vertes, les églantines, les carottes, les oranges, les tomates). Aujourd'hui, ils sont aussi produits synthétiquement ou à l'aide de microorganismes modifiés génétiquement. Les chercheurs travaillent aussi sur des plantes spécialement modifiées génétiquement (tomates, carottes) à partir desquelles on peut extraire de plus grandes quantités de caroténoïdes.

nouvelle recherche


Indication:

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet Dr. Watson vous aide.

Les jugements de Dr. Watson sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de Dr. Watson a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.