Langue :
 
Est également produit génétiquement
Dangereux pour les personnes allergiques
Altère le goût
Substance particulièrment dangereuse
très répandu
Substance à la mode
 
 
Suivez-nous
facebook Twitter Contact
 
Ouvrages de l'équipe d'auteurs du Dr. Watson
Le Mensonge alimentaire
Hans-Ulrich Grimm
Le Mensonge alimentaire
Comment l'industrie alimentaire conditionne notre intelligence et notre comportement
› Commandez Le Mensonge alimentaire
Arômes dans notre assiette
Hans-Ulrich Grimm
Arômes dans notre assiette : La grande manipulation
› Commandez Le Mensonge alimentaire
Substance particulièrment dangereuse Est utilisé en grande quantité

407 | Carraghénane


Les risques
Quelques chercheurs soupçonnent le carraghénane de propager des ulcères dans l’intestin et même d’aggraver le cancer du sein. D’autres chercheurs ne voient pas d’aussi grands risques. Ils sont d’accord pour affirmer que les sortes de cancer se forment seulement par certaines sortes de carraghénane (qui ont un poids moléculaire petit), cependant, ce sont les autres sortes (au poids moléculaire plus grand) qui sont autorisés dans les aliments. Pourtant, les adversaires du carraghénane affirment que les sortes cancérigènes se trouvent également dans l’additif usuel, le E 407 (avec une permission d’impureté allant jusqu’à 5 pour cent). En outre, les variantes non toxiques peuvent être transformées en sortes plus dangereuses lorsqu’elles sont digérées. Ainsi, celles-là ont déclenché dans des expériences sur des rats et d’autres rongeurs le cancer de l’intestin. Ils ont endommagé la muqueuse intestinale et on provoqué des ulcères de l’intestin; cela a été le cas quand ils en avaient absorbé des grandes quantités. De plus, des expériences en éprouvette ont donné le soupçon que le carraghénane pourrait être aussi responsable de la formation du cancer du sein. Quand le carraghénane qui n’est pas digestible en réalité a un poids moléculaire petit, il est absorbé par les cellules de la paroi intestinale et n’est pas évacué. Une réaction peut en être la mort de cellules et ensuite la destruction de la paroi intestinale et la formation de cellules cancérigènes. La chercheuse américaine Joanne Tobacman met alors en rapport les taux augmentant du cancer du sein et des ulcères dans l’intestin avec la consommation croissante de l’épaississant. Elle propose de réfléchir sur l’utilisation mondiale de cet additif dans la nourriture usuelle des pays de l’Ouest.

Suis-je concerné?
Le E 407 est généralement autorisé dans tous les aliments, en quantité illimitée. On l’utilise principalement dans des produits sucrés, comme par exemple la confiture, la crème glacée, les boissons au lait et les desserts. De plus, on le trouve dans le lait sec et la crème sucrée, dans la nourriture pour bébés et dans les sauces de salades. Le carraghénane donne aux produits allégés ou diététiques plus de volume sans augmenter la valeur nutritive. En tant que stabilisateur, on l’utilise dans la crème en bombe, dans la mousse de bière et dans la glace, mais aussi en tant que stabilisateur dans les sauces et les soupes, en tant que gélifiant dans les poudings et les gelées, ainsi qu’en tant qu’émulsifiant dans le cacao et dans d’autres boissons au lait. Le carraghénane est souvent utilisé en relation avec la farine de graines de caroube (E 410).

Mais qu'est-ce-que c'est?
Le carraghénane est une substance levante extrait d’algues rouges (Eucheuma). Le kalium et le calcium améliorent son efficacité. Le carraghénane est indigestible pour l’homme.

nouvelle recherche


Indication:

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet Dr. Watson vous aide.

Les jugements de Dr. Watson sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de Dr. Watson a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.