Langue :
 
Est également produit génétiquement
Dangereux pour les personnes allergiques
Altère le goût
Substance particulièrment dangereuse
très répandu
Substance à la mode
 
 
Suivez-nous
facebook Twitter Contact
 
Ouvrages de l'équipe d'auteurs du Dr. Watson
Le Mensonge alimentaire
Hans-Ulrich Grimm
Le Mensonge alimentaire
Comment l'industrie alimentaire conditionne notre intelligence et notre comportement
› Commandez Le Mensonge alimentaire
Arômes dans notre assiette
Hans-Ulrich Grimm
Arômes dans notre assiette : La grande manipulation
› Commandez Le Mensonge alimentaire
Substance à la mode

535 | Ferrocyanure de sodium


Les risques
Jusqu’à présent, on n’a noté aucun effet nocif en ce qui concerne les ferrocyanures en tant qu’additifs. La quantité maximale du séparateur dans le sel de cuisine est très basse (20 milligrammes par kilogramme de sel) parce que les ferrocyanures en substance pure sont extrêmement toxiques. Pour atteindre la quantité maximale de 1,5 milligramme par jour, on devrait consommer 15 cuillères de sel par jour, ce qui est peu probable.

Suis-je concerné?
Les ferrocyanures sont seulement autorisés dans le sel de cuisine et comme ersatz de sel, en une quantité limitée (20 milligrammes par kilogramme de sel).

Mais qu'est-ce-que c'est?
Les ferrocyanures sont composés de cristaux jaunes et hydrosolubles que l’on ajoute au sel de cuisine pour contribuer à sa fluidité. Autrefois, les ferrocyanures étaient fabriqués à partir de sang séché, de copeaux de bois et d’autres restes d’animaux. Aujourd’hui, l’industrie les produit chimiquement avec du chlorure de fer, de l’hydroxyde et une base correspondante. Le sel toxique de l’acide prussique s’appelle cyanure. Par une réaction chimique avec le fer, on forme une combinaison avec le fer qui fixe le cyanure et le rend inefficace. Ainsi, on parle de ferrocyanure. Lié au sodium, au potassium ou au calcium, il fait fonction de séparateur chimique.

nouvelle recherche


Indication:

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet Dr. Watson vous aide.

Les jugements de Dr. Watson sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de Dr. Watson a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.